Notre mission :

Défendre les droits et la dignité des enfants partout dans le monde

9 décembre 2016 | 08:58

Défendez les droits des enfants aujourd’hui, demain et toujours

Défendez les droits des enfants aujourd'hui, demain et toujours
©ONU

Le 10 décembre est la Journée des droits de l’homme. Elle commémore la proclamation de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme (DUDH) du 10 décembre 1948.

Cette année, le thème est « défendez les droits de quelqu’un aujourd’hui » pour que la DUDH continue d’être, non pas seulement des mots, mais une réalité pour tous, pour les enfants aussi. C’est une invitation à agir, chacun à son niveau avec ses moyens.

Pour chaque enfant, un avenir

Le thème de cette année fait écho au message et à l’action du BICE à travers le monde. Le BICE s’évertue à promouvoir, à protéger, à défendre la dignité et les droits des enfants, filles et garçons. Le BICE veut faire briller la paix dans leurs yeux, qu’ils soient en situation de migration, de handicap, de rue, d’exploitation, affectés par les conflits armés, en conflit avec la loi, ou encore victimes de violences.

Chaque être humain, chaque enfant est titulaire de droits, quelle que soit sa situation. C’est en défendant ces droits, surtout pour les enfants les plus vulnérables, que les adultes leur offrent un avenir meilleur. C’est la vision, la mission et la promesse du BICE de défendre, avec son réseau, les droits des enfants.

Le BICE et son réseau de membres au service des enfants

Les projets et programmes du BICE avec ses membres ont, entre autre, pour objectif de favoriser l’accès aux droits :

Par ailleurs, les actions de plaidoyer auprès de l’ONU et au niveau national permettent d’obtenir des réformes législatives et institutionnelles et partant le changement des pratiques.

Défendez les droits des enfants aujourd’hui

A l’occasion de la Journée des droits de l’homme, rejoignez le BICE dès aujourd’hui pour défendre les droits des enfants en tant que bénévole, expert, partenaire financer ou encore donateur, sur le terrain ou sur les réseaux sociaux. Chacun peut faire la différence à son niveau. Ensemble, nous pouvons construire un monde libéré de la violence à l’égard des enfants, un monde digne des enfants.

Pour aller plus loin