Réseau. Quatre nouveaux membres accueillis en juin - BICE - ONG de protection des droits de l'enfant
X
Reseau du BICE nouveau membres
© Perspektivy, Union RHEA, Bir Duino

Réseau. Quatre nouveaux membres accueillis en juin

Le réseau du BICE continue de se développer. La dernière assemblée générale a admis quatre nouveaux membres, trois membres adhérents et un membre effectif. Des organismes avec lesquels notre association travaille depuis déjà quelques années.

Partager

Soutenir

L’un accompagne les enfants et les jeunes adultes en situation de handicap en Russie. Le deuxième, en Géorgie, favorise leur inclusion communautaire. Le troisième œuvre au Kirghizstan auprès d’enfants en situation de vulnérabilité. Perspektivy, Union RHEA et Bir Duino s’attachent ainsi depuis plus de 20 ans à promouvoir les droits des enfants. Soutenus par le BICE depuis quelques années déjà, ils sont désormais membres adhérents du réseau.

Ce statut leur permet d’être plus facilement associés à des programmes et projets de terrain ; de participer au plaidoyer international du BICE ; et de renforcer leur notoriété concernant leur plaidoyer national. Ils peuvent également bénéficier de formations internes ; et d’échanges d’informations et de bonnes pratiques au sein du réseau qui regroupe aujourd’hui 87 membres, répartis sur quatre continents.

Autre nouveau membre du réseau, mais cette fois-ci membre effectif : la Congrégation des sœurs de Sainte Gemma, dont le PEDER, leur structure d’accompagnement des enfants en situation de rue à Bukavu en RD Congo, était déjà membre adhérent du réseau du BICE. Il s’agit de la première congrégation féminine qui rejoint notre réseau en tant que membre effectif.

L’assemblée générale a, de surcroît, approuvé la demande du Bureau des droits de l’homme de l’Archidiocèse du Guatemala (ODHAG), déjà membre adhérent, de devenir membre effectif. Cette décision est le résultat d’une forte mobilisation de cet organisme pour la cause de l’enfance et du rôle de coordination qu’il a assumé au sein de la Mesa BICE Amérique centrale.

Devenir membre effectif engage à prendre une part active à l’organisation du réseau, à sa gestion et à l’action du BICE. Leurs mandataires sont éligibles au conseil.

Présentation des quatre nouvelles organisations membres

Bir Duino

Créé en 2000, Bir Duino est une ONG de défense des droits de l’homme reconnue au Kirghizstan. Sa collaboration avec le BICE a commencé en 2017 avec sa présence à la première rencontre interrégionale des membres du programme Enfance sans barreaux 2.

Depuis, elle a participé à différentes formations et rencontres proposées par le BICE afin d’améliorer la qualité de ses interventions auprès des enfants victimes au Kirghizstan. Elle a également bénéficié du soutien du BICE pour les éditions 2017, 2018, 2019 de son festival de films documentaires dédié aux droits de l’homme en Asie centrale.

Enfin, depuis décembre 2020, dans le cadre du programme du BICE Initiatives Covid, Bir Duino accompagne des familles vulnérables affectées par la crise économique et sociale liée à la pandémie. Elle leur apporte une aide humanitaire, leur propose des consultations psychologiques, un soutien à des activités génératrices de revenus et du renforcement scolaire.

Perspektivy

Créée en 1996 pour accompagner, soutenir et défendre les droits des personnes en situation de polyhandicap et leurs familles, Perspektivy s’est imposé comme un acteur clé dans la défense des droits des enfants en situation de handicap en Russie. L’ONG favorise le développement du système de protection sociale et l’inclusion des personnes en situation de handicap dans la société. En particulier, ceux porteurs de handicaps lourds et multiples, et vivant dans des institutions.

À partir de 2019, Perspektivy participe au programme du BICE Changer une vie 2 qui a pour objectif de permettre aux enfants et aux jeunes adultes en situation de handicap et placés en internats de rétablir et/ou créer des liens affectifs et une communication avec les personnes extérieures.

Dans le cadre de ce projet, Perspektivy met en œuvre des activités dans quatre établissements étatiques : Internat pour les enfants en situation de handicap N°4 de Pavlovsk, Internat psycho-neurologique de Saint-Pétersbourg N°3 ; Internat psycho-neurologique de Saint-Pétersbourg N°6 et Internat psycho-neurologique de Saint-Pétersbourg N°7.

Union RHEA

Créée en 2001, Union RHEA se consacre à l’amélioration de la qualité de vie des enfants et des jeunes en situation de handicap mental en Géorgie. Elle favorise leur intégration sociale et les soutient dans la mise en place de projets professionnels. L’ONG est particulièrement bien implantée dans la zone multi-ethnique d’Aspindza (région de Samtskhe-Javakheti) où elle favorise la vie communautaire pour les enfants et les familles des petites villes et villages de ce territoire isolé.

À partir de décembre 2016, Union RHEA participe au programme du BICE Changer une vie dont l’objectif est de développer et mettre en œuvre un modèle durable d’alternative à l’institutionnalisation pour les enfants en situation de handicap mental profond. Dans le cadre de ce projet, Union RHEA a facilité l’ouverture progressive au monde de 42 enfants nouvellement désinstitutionnalisés.

Depuis décembre 2020, dans le cadre du programme Initiatives Covid, Union RHEA fournit aux enfants et aux adolescents d’Aspindza et de Bolnissi (région de Kvemo Kartli) des produits de première nécessité et met en œuvre des activités d’éveil adaptées au contexte de la pandémie.

La Congrégation des sœurs de Sainte Gemma

Fondée en 1939 en Italie, la Congrégation des sœurs de Sainte Gemma soutient les personnes vulnérables et en situation de pauvreté. Notamment les enfants. Présente en Italie, Côte d’Ivoire et RD Congo, elle met en place des actions d’assistance sanitaire et sociale : traitement médical, accueil des enfants de 0 à 3 ans, soutien aux mamans en difficultés, centre d’accompagnement pour les enfants des rues.

Restez informé avec notre newsletter

    et sur...