X
Quatre nouveaux membres au réseau du BICE
Publié le

Nouveaux membres. Le réseau du BICE s’agrandit

Le BICE accueille quatre nouveaux membres dans son réseau. Des organismes de confiance avec lesquels notre association a déjà mené des projets.

Soutenir

L’Assemblée générale du BICE réunie à Paris le 24 juin a ratifié l’adhésion de quatre nouveaux membres. L’Office international de l’éducation catholique (OIEC) et la Congrégation des Sœurs de la charité de Nevers en tant que membres effectifs, Pro Terra Sancta et la Fondation Regina Pacis en tant que membres adhérents.

Le statut de membre est important car il permet à ces structures d’être plus facilement associées à des projets de terrain et de participer au plaidoyer international du BICE. Elles peuvent aussi bénéficier de formations internes, d’échanges d’informations et de bonnes pratiques. Rappelons que le réseau regroupe aujourd’hui 79 membres, répartis sur quatre continents.

Pour le BICE, l’arrivée de ces membres, très actifs en matière de défense des droits de l’enfant, est une force. Nous les remercions pour leur confiance.

Notons également que le BNCE-Togo, déjà membre adhérent est désormais membre effectif. Ce qui l’engage à prendre une part active à l’organisation du réseau, à sa gestion et à l’action du BICE. Leurs mandataires sont éligibles au conseil.

Qui sont ces nouveaux membres ?

Office international de l’enseignement catholique (OIEC)

L’OIEC est présent dans 110 pays au service de 68 millions d’élèves. Il est pleinement engagé dans la mise en œuvre du Pacte éducatif global lancé par le pape François en septembre 2019. L’action du BICE en faveur du droit à l’éducation de tous et de la croissance intégrale de chaque enfant pourra ainsi se consolider grâce à ce nouveau partenariat.

Une convention a aussi été signée le 25 juin entre les deux organisations afin de définir des axes de travail privilégiés : réflexions communes sur les nouveaux défis éducatifs, passerelles entre éducations formelle et informelle, collaborations auprès des instances des Nations unies et de l’Unesco, initiatives de sensibilisation et de solidarité.

À titre d’exemple, le 16 juin dernier, nos deux structures se sont déjà associées pour célébrer la Journée de l’enfant africain.

Congrégation des Sœurs de la charité de Nevers

En Côte d’Ivoire, les Sœurs de la Charité de Nevers animent un centre d’alphabétisation, une bibliothèque mobile et sont présentes dans un foyer d’accueil des enfants en situation de rue à Anyama, près d’Abidjan. En 2018, la congrégation a ouvert l’école Saint Bernadette à Djékanou, à une cinquantaine de kilomètres de Yamoussoukro, au centre du pays.

C’est un projet de deux ans au sein de cette école que le BICE soutient depuis janvier 2023 dans le but d’améliorer les conditions de vie des 115 élèves scolarisés. Un puits a ainsi été foré, des repas nutritifs sont servis les jours d’école et une bibliothèque a été créée.

Pro Terra Sancta

L’association Pro Terra Sancta soutient les chrétiens de Terre Sainte. Et promeut la culture de la paix, de la solidarité et du développement. Au cours des six premiers mois de 2024, le BICE a appuyé un projet éducatif de Pro Terra Sancta à Alep. Il était mené en direction d’enfants des quartiers dévastés par le conflit et les tremblements de terre.

Transformé en centre mobile, un bus de 34 places offre en effet à ces enfants un refuge. Où ils peuvent apprendre, jouer, recevoir un soutien émotionnel. La semaine, il vient les chercher et les emmène, pour quelques heures, dans l’un des trois centres éducatifs de notre partenaire. Le week-end, psychologues et éducateurs mènent des activités à bord du bus pour les enfants obligés de travailler la semaine pour aider leur famille en situation de grande pauvreté.

Fondation Regina Pacis

En Moldavie, la fondation Regina Pacis s’attache à offrir un environnement protégé pour les enfants, les jeunes à risque et les personnes âgées isolées. L’été 2022, le BICE a soutenu l’une des actions de la fondation en faveur des enfants ukrainiens réfugiés. L’objectif était de permettre à ces enfants et adolescents de profiter de moments de loisirs, de détente et d’échanges.

Depuis janvier 2024, le BICE appuie un centre de la fondation qui accueille des enfants privés de soins parentaux, temporairement ou non, et qui risquent d’être placés en institution. Dans ce foyer d’une capacité de 20 places, les enfants et adolescents sont accompagnés sur les plans médical, psychologique, éducatif et social.

Image Enveloppe

    et sur...